Si vous êtes fans de rap burkinabè , vous le savez déjà , le rap burkinabè est en ébullition depuis le début de cette année.Tout a commencé avec ce freestyle Joey le soldat boss de sodas music dans lequel il tacle violemment la nouvelle génération de rappeurs. Je le cite : au Faso les rappeurs sont naze.


C’était sans compter sur la page fasorap qui a relayé le freestyle et de continuer à souffler sur les braises.

La réponse de la nouvelle génération ne s’est pas fait attendre . Mr Vins clairement touché fut le premier à répondre en sortant des dossiers sur le boss de Sodas music , puis s’en est suivie la réplique de Didjuk Genesis.
Les soldats de la sodas music reviennent en force avec une réplique de Setigui MC qui n’a pas digéré la réponse de Mr Vins. Serein et droit dans ces bottes Joey le soldat revient avec flow qui percute pour en finir avec avec les petits morveux comme il les nomme.

Puis arrive avec force, avec flow la réplique de Kayawoto ; Joey le soldat est rebaptisé « Joey salamata »


Bref les choses s’emballent , le rap Burkinabè brûle, et Fasorap continue de verser de l’huile sur le feu. Les réponses arrivent de partout , du nord au sud , de l’est à ouest , de la Côte d’Ivoire à la France en passant par les states , oui la diaspora s’en mêle .

C’est Alors que l’incendie faisait ses ravages qu’intervient le doyen ,le koro , le militant ,le chasseur de dictateur , le rappeur koraman, Smockey pour mettre de l’ordre et arrêter l’incendie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Réunis sur le plateau de bf1 , pour un sommet de haut niveau, les protagonistes sont juste revenus sur le déroulé des événements. Le sommet à déçu bon nombre de mélomanes .
Restez connecter , vous serez informé des prochains rebondissement.