C’était le vendredi 26 février 2021 dans l’enceinte du CENASA que KAYAWOTO a présenté son tout premier album baptisé « MAOULAND ».

« MAOULAND » est un album de 14 titres rendu en principalement en Mooré ; « MAOULAND » sonne comme une marque de reconnaissance à tout ce qui s’identifie à lui. « La maouland c’est un mot que j’ai créé pour les fans et qui veut dire la ville Maou, cette ville est sur les réseaux sociaux et concerne ceux qui écoutent et partage KAYAWOTO » a expliqué l’artiste.

KAYAWOTO dit s’inspirer tout simplement de la vie, la galère et de l’argent. « Je me suis beaucoup penché sur l’argent parce que tout le monde travaille pour ça, la santé avant tout mais l’argent devant » pense l’artiste.

Dans cet album il rap, il chante avec différents genres : du hip-hop, de la trap et de l’afrotrap sur des rythmes modernes avec une acoustique inspiré de la variété burkinabè. Il aborde plusieurs thèmes dont l’argent, le pouvoir de l’argent et surtout des thématiques liées à la jeunesse comme le courage, la réalisation de soi, l’amour et le mariage.

L’album débute avec une intro qui présente les morceaux de l’album en freestyle ; puis se poursuit avec « vinoogo » les beaux titre « femme battante » qui est un hommage à la femme, « foury » qui parle de la problématique du mariage, en passant par « akamiyé » en collaboration avec le baba FLOBY et « Ayo » avec SMOCKEY et le titre du moment « Toongo » et d’autres excellents titres à découvrir dans l’album disponible en vente et sur les plateformes de streaming.